Soigner sa peau de l’intérieur en passant par l’alimentation

La peau est le reflet extérieur de notre intérieur !

La peau a diverses fonctions essentielles comme :

  • La protection (rayon du soleil, froid, bactéries, …)
  • La thermorégulation (régule la température dans le corps)
  • La perception (toucher)
  • L’immunité (cicatrisation, lutte contre les particules étrangères en cas d’inflammation)
  • Synthèse de la vitamine D
  • L’absorbation (patch, crème, etc.)
  • La sécrétion (sébum, transpiration)
    Pour toutes ces raisons, il est essentiel de prendre soin de sa peau de l’intérieur comme de l’extérieur.

Nous pensons souvent qu’avoir une belle peau passe par une bonne routine beauté en oubliant certains paramètres comme l’alimentation et l’hydratation.

Tout ce qui est dit dans cet article ne concerne pas les personnes atteintes de pathologies. Dans ces situations là, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel de la santé.

Comment et pourquoi la nourriture influence-t-elle notre peau ?

La peau est le reflet des fonctions de nos organes. En effet, il peut y avoir des boutons qui apparaisse lorsque notre foie ne fonctionne pas bien par exemple car la peau est un émonctoire.
La peau est aussi un joli reflet de notre état psychique. Comme l’eczéma, les verrues etc.

Hydratation?

L’hydratation va jouer un rôle clé dans la santé de la peau. Il est vrai qu’une peau déshydratée peut devenir sèche. De plus, une bonne hydratation permet de pouvoir faire fonctionner correctement son organisme.

Comme vous avez pu le lire plus haut, la peau est le reflet de l’organisme ce qui veut dire que si nos émonctoires ne fonctionnent pas à 100% il y aura un impact visible sur la peau. L’hydratation aura un rôle par exemple sur les reins. En buvant suffisamment ça permet aux émonctoires de bien fonctionner et de bien éliminer les toxines.

Quel est l’impacte d’une mauvaise alimentation sur la peau ?

Il faut être conscient que l’alimentation va jouer un rôle sur la peau mais il ne faut pas oublier les facteurs externes comme :
• La pollution
• Les produits chimiques
• Le stress
• La cigarette
• Le surmenage / fatigue chronique
• L’activité physique

En termes d’alimentation on va retrouver divers facteurs comme trop de sucre ou une alimentation carencée en vitamine ou nutriment, les produits industriels par exemple (car il y en a plein d’autre) vont avoir un impact sur la peau.

L’impact sera visible sur l’élasticité de la peau, un vieillissement cutané prématuré, accentuer la sécheresse de la peau, des boutons peuvent apparaitre ou encore le teint terne.

Quels sont les aliments à éviter ?

On entend souvent parler du sucre, du gluten, produits laitiers, les plats industriels, les matières grasses, mais pourquoi ?

Dans la majorité des cas, le problème c’est qu’on consomme beaucoup trop régulièrement sans même en avoir conscience dans la plus part des cas.

Prenons l’exemple du sucre, le matin on commence par un café sucré ou un jus d’orange, accompagné d’une tartine de confiture ou de cornflakes. Plus tard dans la matinée, un café pour la route en attendant midi. Arrive midi, un sandwich accompagné d’une salade, ou un bon plat de pâtes. Une collation pour les 4h avec un fruit et des oléagineux. Et pour terminer la journée, un bon repas du soir bien typique Valaisan comme une raclette…… Sans oublier le petit en cas vers 22h avant d’aller se coucher avec un yaourt aux fruits.

On se rends bien compte sur une journée, que dans chaque repas cités ci-dessus il y a une petite accumulation de sucre qui au final sur la durée peut avoir des effets néfastes.

L’équilibre alimentaire est difficile à trouver mais dans ce cas nous pouvons déjà commencer par enlever le sucre dans le café, boire le jus d’orange occasionnellement, remplacer le yogourt aux fruit par un yogourt nature avec un fruit frais que l’on coup et que l’on met dedans.

La qualité et la quantité des aliment choisis joue un rôle également. Il n’y aura pas d’aliments à éliminer particulièrement le but étant de trouver un équilibre entre ce qui est plus sain et le reste.

Florence dit souvent « Lorsque nous mangeons des burgers tous les jours ce n’est pas sain et il y aura des problèmes de santé à long terme, mais manger des brocolis tous les jours va créer des carences qui seront aussi mauvaises sur la longueur ».

Quels sont les aliments à privilégier ?

En règles général c’est d’avoir une assiette équilibrée car dans chaque macronutriments (féculents-lipides et protéines), on va retrouver des éléments intéressants pour la peau.

Les légumes vont apporter de l’eau, des vitamines et antioxydants. Dans les protéines nous retrouvons des acides gras et dans les féculents nous apportent des vitamines, minéraux et des fibres.

Certains aliments seront à privilégier en fonction du type de peau quand d’autres seront à restreindre.

La substance à privilégier dans la majorité des cas sont les omégas 3 (que l’on peut retrouver dans les petits poissons (sardines, anchois, macros..), les huiles végétales (cameline, lin, colza….), etc… Les omégas 3 apportent élasticité à la peau et ils sont également anti-inflammatoires.

L’équilibre entre les omégas 3 et les omégas 6 est primordiale afin d’éviter l’inflammation, la formation d’œdème, facilite la microcirculation, etc… ce qui a un impacte directe sur la peau.

Le maintient de l’équilibre acido-basique et d’apporter des bonnes bactéries à l’intestin, d’avoir un apport en antioxydant raisonnable et un bon apport en minéraux et vitamine sera bénéfique.

Est-ce qu’il y a une alimentation adaptée pour chaque types de peau ?

Il est bien d’avoir une alimentation équilibrée, riche en fruits et légumes, varié en protéines et en féculent complet ainsi que des bonnes matières grasses. L’hydratation va jouer un rôle clé aussi.

Mais il est vrai qu’en fonction de la problématique, certains nutriments seront plus mis en avant. On ne va pas privilégier les mêmes aliments pour les peaux sèches que pour les peaux acnéiques par exemple.

Est-ce que certains aliments influencent le teint ? comme la carotte….

Certains aliments comme la carotte (très connue pour les autobronzants), mais il est vrai qu’il faudrait en manger une certaine quantité pour qu’on voie le teint changer de couleurs 😉.

Compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires peuvent être nécessaire dans certaine pathologie. Il ne faut cependant pas les prendre n’importe comment car il peut y avoir des contre-indications avec des médicaments ou d’autre compléments alimentaires.

Il est vrai que les aliments que nous mangeons à l’heure actuelle sont pauvres en nutriments. C’est pour cela qu’il est parfois nécessaire d’avoir recours aux compléments alimentaires ou au probiotique si on veut avoir une action directe sur l’intestin.

La peau est constituée à plus de 30% par l’eau, il est donc essentiel de bien boire afin de pouvoir garder son élasticité.

En résumé, qu’est-ce qu’une bonne alimentation pour la peau ?

Une bonne alimentation est de pouvoir se régler par rapport à son propre rythme de vie. Cassé un peu les idées reçues et faire surtout par rapport à ses ressenti. En effet, ça ne convient pas à tout le monde de déjeuner le matin ou de manger léger le soir par exemple.

Il est important de varier son alimentation afin d’avoir un bon apport en nutriment, en antioxydant et pour maintenir un bon équilibre acido-basique.

De plus le fait de varier un maximum les apports permets de privilégier les bonnes bactéries de l’intestin et de ne pas surcharger les émonctoires comme le foie, les reins et la peau 😉.

Article rédigé en collaboration avec Florence Maire de VITAMINE NUTRITION

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Top